Le brand journalism a-t-il un ROI ?

Peut-on mesurer le ROI du brand journalism ? Pas facile de répondre à cette question, et pourtant nombreuses sont les marques à se poser cette question. A juste titre d’ailleurs !

Dans un article publié sur le site Smedio, Juan Felix, spécialiste des médias sociaux, démontre que le ROI du brand journalism est tout à fait mesurable. Evidemment, les résultats sont visibles sur le long terme. Car le brand journalism est un travail de longue haleine, consistant à construire une relation privilégiée avec les clients d’une marque ou d’une entreprise, ainsi qu’avec les médias, les blogueurs ou encore ses fournisseurs et ses salariés. En devenant une source d’information crédible sur son secteur d’activité, la marque parvient petit à petit, grâce au brand journalism, à générer de l’attention aussi bien de ses fans que des médias, et ainsi à améliorer les liens les unissant, sa notoriété et son image.

Réduire les budgets publicitaires

Pour Juan Felix, à terme, cela permettra également de réduire les budgets publicitaires traditionnels (TV, radio, presse) d’une marque, soit un « ROI énorme de votre stratégie de brand journalism », note-t-il. Par ailleurs, il conseille d’utiliser plusieurs outils pour mesurer l’attention générée auprès de l’audience de la marque, à l’instar de search.twitter.com, google.com/insights, socialnomics.com, google.com/alerts, ou encore hootsuite, sproutsocial et radian6.

Mieux connaître son audience

Il s’agit pour une marque de déterminer le nombre de visiteurs qui viennent sur son blog ou son site, le nombre de commentaires laissés, la croissance du nombre de ses fans sur Twitter et Facebook, le nombre d’abonnés à une newsletter, les retombées presse… Autres données intéressantes : recueillir les problèmes consommateurs, leurs priorités, leurs centres d’intérêts… Et même ce que ses concurrents disent d’elle !

Améliorer son référencement naturel

« Si vous partagez du contenu de qualité et faites attention à l’optimisation des moteurs de recherche, vous contrôlerez les moteurs de recherche. Au lieu de payer des tonnes d’argent pour de la publicité Pay-Per-Click, vous générerez beaucoup de trafic chaque jour via des recherches spontanées. », explique Juan Felix.  Ce qui améliorera le référencement naturel d’une marque sur Google notamment. Soit « l’ultimate ROI » du brand journalism !

Aurélie

4 Comments

on “Le brand journalism a-t-il un ROI ?
4 Comments on “Le brand journalism a-t-il un ROI ?
  1. Pingback: Le brand journalism a-t-il un ROI ? | Marques Médias | Scoop.it

  2. Pingback: The Network de Cisco : une belle preuve que le Brand Journalism fonctionne

Comments are closed.