Brand Journalism

Etude Ipsos / AdC : le Brand Journalism a enfin un ROI

L’avenir des sites de marques passe par le contenu éditorial. Tel est le principal constat de l’étude réalisée par Ipsos pour AdC – L’Agence de Contenu, sur les attentes des internautes français vis-à-vis des sites de marques.

Si le 1er baromètre de l’année dernière avait mis en avant le fait que les sites de marques devenaient des médias à part entière, la 2ème édition démontre tout simplement que le Brand Journalism a un ROI. Une nouvelle qui  de quoi réjouir les marques ayant adopté le Brand Journalism !

Le Brand Journalism a un ROI

59 % des internautes affirment ainsi qu’ils achèteraient davantage de produits et services de la marque si celle-ci proposait du contenu de fond sur son site. 56 % la recommanderaient davantage auprès de leur entourage. Et 72 % consulteraient plus souvent le site de cette marque. Preuve, s’il en fallait, que les marques ont tout intérêt à se lancer dans la création de contenu de fond, à l’instar d’interviews, portraits, articles et autres dossiers thématiques.

En 2012, 9 internautes sur 10 consultent par ailleurs les sites de marques. Et 36 % le font au moins une fois par semaine. Comme l’année dernière, l’étude démontre que ces sites de marques sont perçus comme des sources d’informations fiables. Ainsi, 63 % des internautes déclarent avoir confiance en la fiabilité des informations fournies sur un site de marque, et 71 % estiment qu’ils sont une source d’informations sérieuse sur un secteur donné.

Vers plus de contenu de fond

A noter également : les attentes de contenu évoluent. Si les informations pratiques (prix, produits, points de vente…) demeurent le contrat de base de tout site de marques, les internautes tendent à leur préférer du contenu de fond (informations sur le secteur d’activités de la marque, la vie de l’entreprise, les grands thèmes de société…). Ces éléments de contenu progressent ainsi de 2 points, pour atteindre les 25 %. Prouvant ainsi leur rôle différenciant pour les sites de marques. Un score confirmé par l’intérêt important manifesté pour la présence de dossiers thématiques, enquêtes et articles de fond (une priorité pour plus d’un tiers des internautes), et par la demande croissante d’expertise. 84 % des internautes aimeraient ainsi voir des interviews et avis d’experts indépendants de la marque.

Tous ces résultats prouvent que le Brand Journalism a toute sa place dans les stratégies des marques. Il représente tout d’abord un excellent moyen de fidéliser l’audience d’un site. Mais le bénéfice pourrait bien rejaillir aussi sur l’ensemble des dimensions de l’image de marque. Ainsi, les deux tiers des internautes indiquent qu’ils apprécieraient davantage une marque qui proposerait régulièrement des informations de fond (de type articles, dossiers, interviews, portraits…) sur son site ; de même, 66% seraient tentés de chercher plus d’informations sur cette marque.

Le site de la marque, support le plus légitime de contenu éditorial en ligne

En la matière, le site web des marques apparaît comme le support le plus légitime de contenu éditorial en ligne. 84 % des personnes interrogées estiment indispensable ou important qu’une marque publie des informations de fond sur son site. Le magazine en ligne se classe en deuxième position avec 71%. Les réseaux sociaux ne sont au contraire pas légitimes en ce qui concerne la diffusion de ce type de contenu : seuls 24 % pensent qu’il est important qu’une marque diffuse du contenu éditorial via sa page Facebook, et 16 % via son compte Twitter.

Les résultats de cette étude devraient donner des idées aux marques qui ne cessent de chercher des nouvelles stratégies pour émerger et pour créer la préférence de marque.  Diversifier les informations qu’elles diffusent devrait à coup sûr devenir un de leur axe de différenciation.

Aurélie & Ava

Méthodologie :

Cette enquête a été réalisée par Ipsos pour AdC – L’Agence de Contenu du 24 au 28 février 2012 auprès de 1 009 Français constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 16 ans et plus, selon la méthode des quotas (sexe, âge, et région).

AdcAgency
AdcAgency