Diptyque choisit de mettre en scène l’art pour son anniversaire

Diptyque choisit de mettre en scène l’art pour son anniversaire

Comment fêter son anniversaire sans se complaire dans le passé ? Mieux qu’une édition limitée ou un beau livre, Dyptique crée une exposition d’art contemporain à l’occasion de ses 60 ans. Un juste hommage à ses origines placées sous le signe des voyages et de la curiosité. Et un choix judicieux de brand content.

Après Chanel n°5 qui  a, pour son centenaire, installé des boutiques éphémères dans plusieurs capitales, apposant ses codes graphiques sur des objets ordinaires, après Bic qui, pour les 70 ans, de son stylo Cristal a créé un gainage de cuir en partenariat avec Pinel & Pinel, la maison Dyptique devient mécène des arts à l’occasion de son 60e anniversaire en organisant une exposition d’art contemporain.

Du 10 septembre au 24 octobre 2021, la Maison parisienne investira, en effet, la Poste du Louvre à Paris avec cinq artistes invités à créer une œuvre inspirée de ses destinations emblématiques. Fondée en 1961 sur le boulevard Saint-Germain à Paris (au 34), la marque a en effet toujours célébré les arts et le voyage.

 

Création d’œuvres uniques

Pour l’occasion, Zoë Paul s’est rendue à Miliès en Grèce pour fabriquer un rideau de perles en terre figurant une main, symbole du centaure guérisseur Chiron. Rabih Kayrouz a imaginé des vestiges archéologiques retrouvés à Byblos au Liban, fossile de coquelicot, fragment de couronne, marches de temple, scellés dans une boîte en cèdre. Le tour du monde des senteurs ne s’arrête pas là : l’architecte et photographe japonais Hiroshi Sugimoto a conçu un flacon en verre renfermant une senteur d’agrumes, en référence à un lieu protégé de Kyoto et Joël Andrianomearisoa a créé un poème et des dessins en hommage au Paris des bouquinistes et des libraires.

Photo : Maxime Verret

Enfin Johan Creten a conçu une bougie bleu-vert comme la lagune de Venise, qui en se consumant révèle une… statuette en bronze. Chaque œuvre éditée en série limitée a son double parfumé composé pour l’occasion, sous l’intitulé « Le Grand Tour », en écho aux périples réalisés par les Européens cultivés au XVIIIe siècle.

 

Une exposition d’art contemporain pour les 60 ans de Dyptique

Quant à l’exposition « Voyages immobiles », elle sera accompagnée d’autres oeuvres contemporaines choisies par le curateur Jérôme Sans.

Au-delà d’une célébration et d’un moment de communion avec l’art et la culture (alors que les voyages sont empêchés par la pandémie), Dyptique a su construire un contenu de marque remarquable qui renforcera à coup sûr le lien avec ses clients et privilégiera une expérience unique avec ces derniers qui ne cherchent plus à uniquement « posséder quelque chose » mais qui recherchent une réelle expérience innovante.

Partager